Il reste à la base de la gastronomie française, et pour cause : au pays de la baguette, le pain est un art qui se consomme au quotidien. Pas de fromage sans pain, de beurre sans tartine ni de carré de tartinade sans toast… Piochez vos astuces pour réinventer le pain au quotidien !

La vérité sur le pain

Les français consomment chaque année 10 milliards de baguettes*, autant dire que la boulangerie fait partie de notre ADN. Nous en consommons pourtant cinq fois moins qu’en 1900, époque à laquelle le pain représentait l’aliment quotidien de base… En dépit de quoi la traditionnelle baguette et sa descendance de petits pains individuels restent une source utile de féculents, énergie indispensable à l’organisme. Tant mieux d’ailleurs, puisque le pain demeure surtout irrésistiblement gourmand… et si pratique pour accompagner buffets, pique-niques, apéritifs, repas ou snacks.

Les bonnes associations du pain au quotidien

Le pain a ses classiques qu’aucun bon français ne renierait : il est divin avec des crudités, parfait avec la charcuterie et incontournable avec le fromage. Présentez-le sans hésiter à l’heure de saucer les assiettes ou de tartiner rillettes et pâtés…. ou assurez le goûter des enfants avec un petit pavé individuel garni de deux carrés de chocolat !

En revanche, évitez une association trop pesante avec d’autres féculents et réservez les pains originaux à des saveurs simples : avec une salade composée, préférez le pain blanc. Dans le cas d’une simple salade verte, osez le pain aux noix. Une autre astuce ? Jouez sur le contrastes en relevant la douceur des carottes avec la force du pain de campagne, ou en tempérant les saveurs d’un plat moutardé avec un pain nature.

Variez les pains, variez les plaisirs !

Pourquoi se contenter d’une sorte de pain lorsque le Service traiteur Casino vous en propose toute une fournée ? Composez un beau panier de petits pavés craquants, chaque invité pourra choisir le sien.

Le pain nature

Le classique des classiques combine une croûte craquante, une mie moelleuse et une belle couleur dorée poudrée de farine… Une recette ancestrale à base de farine, de levain, d’eau et de levure, dans la plus pure tradition du pain nature français accompagnant toutes les saveurs riches ou relevées.

Le pain aux céréales

Avec un mélange de farines de seigle, d’orge et de blé, les petits pavés aux céréales vous promettent un festival de saveurs… et de graines ! Lin brun et jaune, sésame, pavot ou tournesol transforment sa croûte en merveille croustillante, parfaite avec des œufs. Un conseil : croquez.

Le pain de campagne

Plus brut, plus intense, moins blanc, un petit pavé de campagne suffit à replonger les gourmands dans les saveurs du pain d’antan… ou du moins dans leur réinterprétation, le véritable pain rustique de nos aïeux étant difficilement compatible avec des papilles modernes. Idéal avec une salade !

Le pain au pavot

Combinez un petit pain moelleux, une belle quantité de graines de pavot grises, vous obtenez un petit pavé au pavot doré dessous, aspect poivré dessus. Une recette aux saveurs étonnantes pour relever sans excès des crudités citronnées…

Le pain aux noix

Croquez, la surprise est au cœur du pain : la mie des petits pavés aux noix dissimule des éclats de noix, aussi riches en saveurs qu’en bienfaits. Le secret ? La saveur des noix sublime tous les fromages pour mieux surprendre les invités.

Le pain aux figues

Des fruits secs dans le pain ? Plutôt deux fois qu’une avec le petit pavé aux figues. Le meilleur allié du foie gras ou des fromages forts vous réserve une explosion de saveurs à chaque bouchée, entre douceur du blé et piquant du fruit !

Le pain au sésame

Vous avez choisi des petits pavés au pavot ? Créez le contraste en les accompagnant de petits pavés au sésame pour une composition en noir et blanc. Ces adorables petits pains individuels saupoudrés de graines blondes offrent une saveur grillée à se damner.

Les bonnes idées du pain

Le servir en panière, d’accord. Mais pourquoi ne pas transformer vos petits pains individuels ou réutiliser les restes ? Puisque le pain sait aussi faire…

  • Des toasts, tartines, bruschetta ou crostini pour l’apéritif.
  • Des sandwichs variés pour un pique-nique festif.
  • Des croque-monsieur rustiques pour un déjeuner rapide.
  • Un egg-boat pour le dîner, en creusant le pain avant d’y casser un œuf à cuire au four.
  • Du pain perdu ou un pudding pour le petit-déjeuner, en trempant les restes de pain dans un mélange de lait, de vanille et de sucre avant de les faire dorer.
  • De la chapelure pour parsemer les salades en râpant simplement les restes !

 

*https://www.planetoscope.com/Autre/957-consommation-de-baguettes-de-pain-en-france.html