Les oiseaux chantent, les parcs verdissent et les bourgeons fleurissent ? L’heure du pique-nique est arrivée. Dépoussiérez les paniers et dépliez les nappes, les beaux jours s’installent avec leur cortège de plaisirs de plein air… à condition de ne rien oublier !

Quel menu pour un pique-nique ?

Des aliments pratiques, des recettes cuisinées froides ou à composer au pied levé et des traditions bien de chez nous, telle est la base du panier de pique-nique traditionnel. Complétez charcuterie, pain et fromage par une ribambelle de salades colorées... ou faites confiance au Service Traiteur Casino pour vous simplifier la vie. Puis ajoutez une bouteille de vin rosé ou rouge léger, du thé glacé ou de la limonade et une bonne quantité d’eau !

Dans mon panier de pique-nique, je prévois…

  • Du pain. Vous trouverez difficilement plus adapté à un pique-nique convivial que le sacro-saint pain français. En petits pavés de campagne, il suffit de l’ouvrir et de le garnir pour distribuer les sandwichs.
  • Du fromage, puisque qui dit pain dit fromage ! Quelques crottins de Chavignol, un brie pour les pâtes molles, un emmental pour les pâtes dures, un cantal pour l’entre-deux et un roquefort pour les persillées, c’est fait.
  • De la charcuterie. Incontournable du pique-nique et si pratique, la charcuterie se picore du bout des doigts ou du canif, se glisse dans les sandwichs improvisés et enrobe divinement le fromage. Jambon, saucisson, salami, andouille ou coppa, variez les saveurs pour un plateau garni !
  • Des tartinades, à commencer par les incontournables rillettes ou un tartare de tomate : elles se croquent telles quelles sur de fines tranches de pain et servent de base dans des sandwichs.
  • De la viande froide, en pensant à la (faire) découper avant de partir. Des morceaux de poulet rôti, un rostbeef tranché ou même un pâté en croûte, succès garanti.
  • Des salades froides, glissées dans des contenants hermétiques. Le summum du chic ? Transférez salade crétoise, duo ananas carotte et surimi ou boulgour aux fruits secs dans de jolis bocaux en verre, en les calant bien dans le panier.
  • Une quiche à manger froide, de la classique thon et tomate à la nordique aux deux saumons. Ou pourquoi pas une pizza ou une foccacia, à croquer en plat ou en bouchées pour accompagner l’apéritif du pique-nique ?
  • Un dessert, option fruits frais pour ceux qui ont abusé de poulet. Ou option millefeuille, flan et éclairs pour les inconditionnels de la pâtisserie, à réserver au pique-nique chic avec transport parfaitement sécurisé !

Le panier pratique du pique-nique

Prévoyez de quoi vous installer, manger et vous protéger, vous tenez la trilogie du pique-nique pratique. Autrement dit, sur quoi pensez-vous poser le repas et vous assoir ? Avec quoi comptez-vous manger ? Y a-t-il des risques à considérer, du soleil aux moustiques ? Répondez, la liste se constituera d’elle-même. Il ne vous restera qu’à l’enregistrer et à la cocher à mesure des préparatifs !

Dans mes préparatifs de pique-nique, je prévois…

  • Une glacière de pique-nique, l’accessoire indispensable à tout pique-nique réussi ! Si la météo est fraîche et le temps de trajet restreint, elle peut être remplacée par un sac isotherme tapissé de pains de glace… à condition de déguster son contenu sans trop attendre et de ne rien conserver. Dans tous les autres cas de figure, prévoyez au moins une glacière capable d’accueillir charcuterie, fromage et bouteille(s).
  • Des thermos pour garder les boissons au frais et alléger la glacière, ou les garder au chaud dans le cas du thé ou du café… divin en fin de pique-nique avec quelques chouquettes.
  • Des couverts pour un pique-nique chic, un couteau suisse pour un pique-nique bonne franquette ! Au minimum, prévoyez des cuillères et un ou deux bons couteaux. Complétez des serviettes en papier, voire même des bols ou assiettes. Dans tous les cas, privilégiez les matériaux réutilisables ou recyclables afin de limiter les déchets.
  • Une nappe. À carreaux pour la tradition, éventuellement remplacée par des plaids, couvertures ou paréos. Selon le profil et les besoins des gourmands, emportez quelques coussins ou même des chaises pour plus de confort.
  • Des jeux de pique-nique. Cartes, ballons, raquettes ou coloriages, à varier en fonction de la durée prévue pour le pique-nique et de l’âge des participants !
  • Des lampes à LED si l’escapade se prolonge ou se déroule à la tombée de la nuit.
  • Un parasol, des chapeaux et de la crème solaire si le soleil est de la partie, en particulier sur un lieu de pique-nique non-abrité.
  • Une trousse de premiers secours, un spray anti-insectes, des torchons et du savon sans eau, en particulier si vous pique-niquez avec des enfants ou loin de la maison !

Ou profiter d’un bon pique-nique ?

Le pique-nique improvisé

Sur la pelouse d’un parc voisin, sur les toits d’un immeuble citadin ou tout simplement dans le jardin ! L’essentiel est de profiter de l’extérieur pour un pique-nique en plein air, en famille ou entre amis, rapidement accessible. Tant que vous êtes assis par terre, les orteils chauffés par le soleil et les cheveux au vent, c’est gagné.

Le pique-nique organisé

À la campagne ou à la montagne, sur des sites à rejoindre en voiture ou à pied, après une promenade ou même une randonnée. Vous trouverez les aires de pique-nique référencées sur la plupart des sites internet des offices du tourisme ou sur le site pique-nique.info, mais rien ne vous empêche d’improviser un arrêt en pleine nature, à condition de ne pas dégrader le site. Gare au repas sur le pouce en bord de mer ou en forêt, en revanche, pour cause de sable dans le premier cas, d’insectes dans le second !